Je suis Danielle Ségas.

Pendant 45 années, j’ai été orthophoniste et consultante en audio-psycho-phonologie, et créatrice d’un centre de formation d’enfants et d’adultes à l’Ile de la Réunion.

En associant l’Orthophonie à l’Audio-Psycho-Phonologie, j’ai créé des programmes de formation uniques et révolutionnaires pour favoriser la réussite scolaire des enfants dys et accompagner leurs parents. À la demande de la Direction du Travail et de l’ANPE ( aujourd’hui Pôle Emploi), j’ai créé de la même façon des stages d’alphabétisation et de langues pour des adultes créolophones, chômeurs de longue durée.

J’ai mis au point une pédagogie révolutionnaire qui a donné des résultats incroyables. Les personnes en sont sorties complètement transformées, à la fois psychiquement et physiquement. Les enfants aussi. Souvent, entre deux sessions espacées de 1 mois et demi, les enfants prenaient 10 centimètres, et les ados timides et introvertis devenaient dissipés et commençaient à muer.

J’ai des tas et des tas d’histoires de transformations en mémoire et je vous les partagerai pour vous convaincre que tout est possible quelles que soient les difficultés ou le handicap.

La vie a fait que j’éduque seule mon petit-fils de 15 ans depuis qu’il a 8 ans. Malgré un contexte douloureux, je me réjouis de pouvoir l’élever en sachant tout ce que je sais et en ayant fait un gros travail sur moi pour éveiller ma conscience. Ainsi, je peux l’accompagner vers la réalisation de l’être merveilleux qu’il est.

Sa maman, c’est ma fille aînée. Grâce à elle, j’ai grandi. Grâce à elle, j’ai appris à aimer l’autre tel qu’il est, même « drogué ». Grâce à elle, j’ai appris à me libérer du poison de la culpabilité et lui remettre la responsabilité de ses choix. Grâce à elle, j’ai cherché à comprendre le sens de la vie et j’ai découvert qui je suis.

Grâce à elle, j’ai compris cette phrase de la Bible : « tu enfanteras dans la douleur ». Il n’est pas question ici de la douleur de l’accouchement, mais de la douleur du détachement nécessaire à l’individuation de l’enfant. L’amour ordinaire « attache », l’amour inconditionnel « libère ». Passer de l’un à l’autre est un lent et douloureux processus.

Si nous voulons changer le monde,

nous devons aider les enfants à réaliser leur potentiel unique. Ce faisant, ils nous aideront à nous changer nous-mêmes! L’éducation se fait dans les deux sens!
Aujourd’hui, je commence le dernier quart de ma vie et je souhaite qu’elle demeure remplie de sens.

Pour cela, j’ai décidé d’utiliser Internet pour transmettre la richesse de mon vécu professionnel et personnel à des parents et des éducateurs afin d’aider encore plus d’enfants à s’épanouir et à devenir qui ils sont réellement.

Je veux aussi être un exemple pour mon petit-fils et mes petites filles. Je veux leur montrer qu’on peut apprendre à tout âge et que tout est possible.

Et enfin, je veux laisser une trace de mon passage sur Terre, apporter ma modeste contribution dans ce monde et le rendre meilleur.

J’ai choisi les enfants, parce que je les aime, je les connais bien. Les voir s’épanouir me procure beaucoup de joie.

Les enfants sont les adultes de demain.